• « La politique touche à tout et tout touche à la politique. Dire qu’on ne fait pas de politique, c’est avouer que l’on n’a pas le désir de vivre. »

    « La politique touche à tout et tout touche à la politique. Dire qu’on ne fait pas de politique, c’est avouer que l’on n’a pas le désir de vivre. »

  • Ruben Um Nyobè

Bonne et heureuse année 2012!

Posté par fantasio22 le 30 décembre 2011

 … à vous-même … à l’Euro … à notre note triple A …

Bonne et heureuse année 2012! dans Europe euro3-300x234        homme-gif-1731 dans France     alpha_4aalpha_4a1alpha_4a2

   En souhaitant à tout ce petit monde de passer l’hiver !…

 

 

bonne-ann%C3%A9e-300x186

à tout le monde!

sauf, bien sûr

- à ceux qui préfèrent l’assistanat au travail (cf. campagne d’affichage récente de l’UMP)

- à ceux qui se lèvent tard (cf. campagne de propagande de l’UMP plus ancienne…)

- aux preneurs d’otages de vacanciers (personnel aéroports, SNCF…)

- aux égoïstes qui refusent de renoncer à leurs privilèges (durée du temps de travail, salaire, âge de la retraite, acquis sociaux divers…) pour permettre à nos entrepreneurs de garantir l’hypothétique  qualité de vie de leurs futurs arrières-petits-enfants…

- à ceux qu’ont pas la larme à l’oeil quand résonne la Marseillaise lors d’une quelconque allocution de propagande politicienne, ou avant un match de foot entre millionnaires en short (sponsorisé par Nike, Adidas ou Puma).


- à ceux qui n’ont pas compris la pertinence et l’utilité du « Grand Débat sur l’Identité Nationale », ou même d’idées géniales comme la lecture de la lettre de Guy Mocquet dans les écoles primaires ou la proposition que chaque écolier soit le garant de la mémoire d’un enfant victime de la Shoah (mais si! mais si! replongez dans vos archives du début du quinquennat…).

- à ceux qui n’ont pas eu l’intelligence de naître en France et ne sont pas en mesure de fournir un arbre généalogique gaulois irréprochable

- à ceux qui mettent honteusement en doute le bien fondé de la présence de nos soldats en Afghanistan

- à ceux qui ont mis en doute les aptitudes de Jean Sarkozy à diriger l’EPAD (et qui ne font donc pas confiance à nos jeunes…)

- aux éternels pessimistes qui se plaignent inlassablement de leur sort, sans même voir que ça pourrait être encore bien pire (d’ailleurs, ça sera pire, bientôt…)

bref, à tous ceux qui ne voient pas que nous sommes au bord du goufre et qui refusent néanmoins d’aller de l’avant!!!

à tous ceux-là, nous ne souhaitons évidemment pas une bonne et heureuse année 2012 (sous le signe de l’unité et de la solidarité, dans un destin commun…).

 

 

Publié dans Europe, France | Pas de Commentaire »

Le moral des ménages en hausse! (d’après les calculs de l’Institut Coué)

Posté par fantasio22 le 27 octobre 2011

 

moralmenage0.jpg

Publié dans France | 3 Commentaires »

« Enseignement obligatoire de la langue bretonne »: réponse à Martine Aubry

Posté par fantasio22 le 6 octobre 2011

article initialement publié sur le site du MRC 22 :   http://mrc22.unblog.fr/

 

A quelques jours du premier tour de la primaire du Parti Socialiste, la candidate Martine Aubry (en retard sur François Hollande dans les sondages) cherche à séduire l’électeur de gauche breton et propose un enseignement obligatoire du breton, « sauf si les parents expriment clairement leur désaccord ». [1]

Au-delà du calcul politique (qui n’échappe naturellement à personne), que peut-on penser d’une telle proposition?

bretonne.gif        aubry.jpg

 

Enseignement du breton / enseignement en breton: état des lieux…

Pour savoir de quoi l’on parle, il n’est pas inutile de se référer au rapport réalisé par Fanch Broudic à la demande du Recteur de l’Académie de Rennes : « L’enseignement du et en breton » (5 février 2011). [2]

On apprend ainsi que l’enseignement du breton concerne aujourd’hui 13500 élèves dans les filières bilingues, et qu’il y en a «autant » qui bénéficient d’une initiation dans le primaire ou qui choisissent l’option breton dans le secondaire . Cet enseignement mobilise plusieurs centaines de professeurs des écoles, des collèges, des lycées, et des budgets importants.

Pour autant, « il n’est pas toujours facile d’ouvrir de nouvelles classes bilingues. On manque d’enseignants et d’étudiants du breton ».

Le rapport fait plusieurs constats et pose des questions:

  • Le breton n’est pas le plus souvent la langue première des enfants eux-mêmes. Mais il n’est pas non plus celle de leurs parents, ni même parfois celle de leurs grands-parents. C’est donc dans le cadre scolaire que la plupart des élèves font l’acquisition du breton.

  • Les jeunes qui apprennent le breton dans un cadre scolaire ne comprennent pas toujours bien les bretonnants adultes. C’est la fracture bretonne. »

  • Que faire pour que le breton ne soit pas uniquement la langue de la classe?

  • Beaucoup d’élèves s’arrêtent en cours de route. Comment redynamiser cet enseignement, alors que le nombre de bretonnants a diminué de 30% depuis 10 ans?

  • Augmenter l’offre d’enseignement du breton en primaire est déterminant pour qu’un nombre plus élevé d’élèves puisse y avoir accès. Mais si l’enseignement du breton n’est pas davantage consolidé dans le second degré et au-delà dans le supérieur, il pourrait se retrouver à terme dans une véritable impasse.

Et Fanch Broudic de faire le constat: « L’enseignement du breton ne pourra se développer que si la société est réellement convaincue qu’il faut le faire. »

 

La langue bretonne en manque d’enseignants…

 Le journal Libération relevait en janvier 2011 que le manque d’enseignants du breton pénalisait d’autant la survie d’une langue qui pourrait perdre d’ici 2017 plus de 13000 locuteurs par an [3] (On estime en effet à 206000 le nombre de locuteurs en breton aujourd’hui. Ils pourraient n’être plus que 120000 en 2017).

Le comble, c’est que les postes existent, mais qu’il n’y a pas suffisamment de candidats. « Les moyens sont là, c’est la ressource humaine qui fait défaut », a constaté le recteur d’académie Alain Miossec.

Pour exemple, en 2011, sur 38 postes de professeurs des écoles à pourvoir le breton, 11 n’ont pu être attribués.

Par ailleurs, il est relevé à nouveau que dès le secondaire, les effectifs d’élèves étudiant le breton fondent (notamment dans les écoles publiques et les écoles privées qui perdent la moitié de leurs effectifs en breton à l’entrée en sixième). Même si la filière des écoles associatives Diwan s’en sort mieux, la boucle est bouclée. Car une telle déperdition à l’entrée en sixième signifie encore moins d’élèves en seconde, et donc un nombre toujours plus faible de candidats susceptibles de poursuivre jusqu’au bac puis d’engager des études pour passer les concours et devenir enseignant.

Ce n’est pas la moindre des difficultés à laquelle se heurterait Martine Aubry, si celle-ci était un jour « en situation » et rappelée à ses promesses de campagne.

On relèvera le paradoxe de la situation actuelle: alors qu’à la première partie du 20è siècle, la langue bretonne, langue du quotidien, était interdite à l’école, aujourd’hui, depuis son abandon massif comme langue maternelle dans les années 1950, c’est seulement l’école qui peut la perpétuer.

 

Position du Mouvement Républicain et Citoyen. [4]

Le grand historien Fernand Braudel disait: « La France a un nom: diversité ». Notre pays se situe en effet au carrefour des influences celtique, germanique et méditerranéenne. Plus qu’une donnée géographique, la France est une construction politique, qui s’est constituée à partir de l’Etat. Pour autant, il serait mensonger de parler de l’uniformité française… Notre pays reste panaché. Simplement – et heureusement! – il y a des éléments d’unité.

A la fin de l’Ancien régime, Voltaire écrivait encore qu’en parcourant la France, on changeait plus souvent de loi que de cheval! C’est à cela que la Révolution a mis un terme, parce qu’au nom de l’égalité, elle a voulu que la loi fût la même pour tous. La Révolution a fait œuvre de modernisation, notamment en créant les départements. Derrière la création de ces territoires (entités que d’aucuns ont pu qualifier d’artificiels), qui avaient aussi pour but de couper les liens des Français avec leurs anciennes provinces, il y avait aussi l’idée de créer un « homme nouveau »: le citoyen.

La Révolution et la République ont lutté vigoureusement contre les langues régionales pour imposer le français comme langue nationale.

Aujourd’hui, l’unité nationale est acquise, la République a triomphé. Il faut cultiver et soutenir les langues régionales.

Nul ne conteste par exemple aux habitants de Bretagne qui le souhaitent le droit de parler le breton, d’enseigner et de promouvoir la langue bretonne.

Mais aussi se méfier des revendications qui avancent masquées. Sur l’île de Beauté, la connaissance du corse est devenue nécessaire pour recruter des professeurs d’école. Cette « corsisation » des emplois est antirépublicaine.

Il ne faut pas oublier les risques d’exacerbation des revendications particularistes. Regardez la Belgique ou la Catalogne! Ce que nous avons fait en France n’est pas si mal. Notre construction millénaire doit se manier avec précaution.

 

Laurent Sire, pour le MRC 22

 

 

[1] article Ouest France du 4 octobre 2011:

http://www.ouest-france.fr/region/bretagne_detail_-Langue-bretonne-Martine-Aubry-au-creneau-_8619-1996256_actu.Htm

[2] Edition intégrale du rapport de Fanch Broudic: « L’enseignement du et en breton » ; Editions Emgleo Breiz; février 2011.

Dossier de presse consultable sur le site de l’académie de Rennes:

http://www.ac-rennes.fr/jahia/Jahia/site/academie2/cache/bypass/accueil/pid/17497?entryId=60660

[3] « La langue bretonne manque d’enseignants », article Liberennes.fr (26/01/11) :

http://www.liberennes.fr/libe/2011/01/la-langue-bretonne-en-manque-denseignants.html

 

[4] extraits des propos de J.P. Chevènement, in « La France a-t-elle écrasé ses régions? », entretien croisé entre Jean-Pierre Chevènement et Jean-Pierre Raffarin, L’Express, 24 décembre 2009.

http://www.chevenement.fr/La-France-a-t-elle-ecrase-ses-regions_a906.html

Publié dans Bretagne, France | Pas de Commentaire »

Serge Dassault réélu sénateur à 86 ans…

Posté par fantasio22 le 27 septembre 2011

… pour un mandat de 6 ans. M. Dassault sera donc âgé de 92 ans à la fin de son mandat. [peut-être le dernier, mais allez savoir... La recherche médicale progresse chaque jour...]

dassault.jpg 

C’est bien connu: quand on aime [la politique de Nicolas Sarkozy], on a toujours 20 ans…

vieux008.gif      senat.jpg

Publié dans France | Pas de Commentaire »

De la prière comme espérance politique?

Posté par fantasio22 le 22 août 2011

Le temps des vacances est souvent propice aux lectures hétéroclites, que l’on soit fidèle au bon vieux livre papier (c’est le plus souvent mon cas…) ou qu’on se laisse aller aux vagabondages littéraires « en ligne »… Je suis ainsi tombé par le plus grand des hasards, sur son blog politique, sur ce petit texte de Mireille Dubois (leader de l’opposition municipale de droite à Plérin, et figure départementale de l’UMP), que j’ai personnellement trouvé… disons… « étrange », de la part d’une responsable politique (susceptible de s’adresser, en république française, à des citoyens de toutes confessions religieuses, voire tout simplement non-croyants…  Si ce modèle était suivi, on serait rapidement confronté à la question suivante: faudra-t-il bientôt, dans chaque commune des Côtes d’Armor, un représentant politique pour la communauté musulmane , un autre représentant politique pour la communauté juive, ou encore un autre pour celles et ceux qui ne croient en aucune divinité?).

Je livre toutefois ce texte à votre réflexion…

bougie11.gif  jmj.jpg  bougie11.gif

 » JMJ: l’espoir d’un monde meilleur.

La foi soulève les montagnes. On passe des nourritures terrestres aux nourritures spirituelles. Belle régénerescence pour nous tous! Belle leçon d’espérance que ce message commun délivré par un vieux monsieur et toute une jeunesse forte de sa diversité!

Nous qui sommes englués dans un quotidien bien gris dans un monde en crise qui s’interroge sur son avenir, profitons de ce message d’espérance que nous donne une jeunesse qui vient des quatre coins du monde, qui dit sa confiance dans la vie et la fraternité et affiche avec vigueur sa croyance! « 

http://mireilledubois.over-blog.com/article-jmj-l-espoir-d-un-monde-meilleur-81973218.html

 

bougie11.gif    laicit.jpg   bougie11.gif

Publié dans Côtes d'Armor, Europe, Monde | Pas de Commentaire »

Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil… (ou le JT de J.P. Pernaut sur TF1)

Posté par fantasio22 le 29 juillet 2011

« (…) Vouloir s’informer sans effort est une illusion qui relève du mythe publicitaire plutôt que de la mobilisation civique. S’informer fatigue, et c’est à ce prix que le citoyen acquiert le droit de participer intelligemment à la vie démocratique. »

(Ignacio Ramonet: « La tyrannie de la communication »)

 

Image de prévisualisation YouTube

 

«  Mi-juillet, Bastien Hugues décryptait pour Rue89 la rançon du succès du JT de Jean-Pierre Pernaut. Ce sont les sempiternels reportages cartes postales, le vocabulaire positif et l’air débonnaire du présentateur qui rassurent les téléspectateurs.

Une stratégie que le journaliste a mis en lumière de manière flagrante dans un montage posté sur le site de partage de vidéos YouTube. La vidéo est désormais impossible à visionner après que TF1 en a exigé le retrait.

[apparemment, quelqu'un a  réussi à reposter la vidéo sur You Tube, où elle est actuellement de nouveau visible...]

Pour ceux qui n’ont pas encore pu visionner la prose redondante de « JPP », il n’est pas encore trop tard : la vidéo est toujours disponible sur Dailymotion, qui n’a pas encore privé les internautes de ce montage qui redonne le sourire. (Voir la vidéo) «  [source: Rue 89]

lire l’article complet de Rue 89:

 http://www.rue89.com/tele89/2011/07/28/le-montage-des-jt-de-pernaut-gene-tf1-youtube-retire-la-video-215891

tyrannie.jpg    pernaut13h.jpg

Deux autres extraits de l’ouvrage d’Ignacio Ramonet (« La tyrannie de la communication »):

« La télépoubelle, qui s’intéresse plus au local qu’à l’international, aux individus plus qu’aux groupes, davantage au destin personnel qu’aux destinées collectives, et qui cherche à produire un effet de miroir et d’identification chez le téléspectateur, exerce une grande influence sur le contenu des journaux télévisés. L’objet principal de ces derniers demeure, théoriquement, le monde extérieur. Il n’est qu’à voir les emblématiques génériques ou décors de la plupart des téléjournaux, qui représentent presque toujours une mappemonde ou un globe terrestre. « 

« (…) Cela est confirmé en France par le journal de 13 heures de TF1, présenté par Jean-Pierre Pernaut et regardé chaque jour par plus de 7 millions de téléspectateurs. Il donne la priorité à la météo, aux faits divers, aux problèmes concrets des gens, et néglige l’international. « Le 13 heures – dit son présentateur – est le journal des Français, qui s’adresse en priorité aux Français et qui donne de l’information en priorité française… (1) ». En fait, analyse François Jost, professeur à l’université Paris-III, « c’est le journal de la vox populi. Il s’agit moins d’informer que de répondre aux attentes du public, de rejoindre l’opinion majoritaire, et donc de faire l’audience la plus large possible. (…) Ce n’est pas de l’information, c’est de la confirmation. »"

(1) Télérama, 9 décembre 1998

Publié dans France | Pas de Commentaire »

Takieddine/Karachi : les révélations qui embarrassent l’Elysée…

Posté par fantasio22 le 21 juillet 2011

 

 «  Si l’affaire de Karachi explose prochainement, le Figaro titrera à sa Une: « Un slip de DSK retrouvé sous le lit de la suite 2806! »« 

 jt3.jpg   pasvualateledesign.png   jt5.jpg

Un article de « Rue 89″ dédié à tous ceux qui trouveraient - comme moi - que les « grands » médias français en font étrangement « un peu-beaucoup » sur la braguette de DSK, mais ne manifestent en rechanche guère de curiosité concernant  l’affaire Takiedine/Karachi pourtant diablement dérangeante pour la droite actuellement au pouvoir…

 

«  Mediapart dévoile les liens entre le marchand d’armes de l’affaire Karachi et la droite au pouvoir, notamment Copé et Hortefeux. « 

Cliquez sur les 3 singes de la sagesse pour lire l’article de « Rue 89″

3.jpg

« Ne rien voir de mal, ne rien entendre de mal, ne rien dire de mal »


t1.jpg      karachiaffairedetatetouffee.jpg   t2.jpg   t3.jpg

 

braguette.jpg   illusion.gif   dskarrete150x150.jpg

 

Allez… Encore un petit coup d’affaire DSK, pour la route?

 

artistesphotographes00006.gif   hollande.jpg         photographes001.gif

Publié dans France, Monde | Pas de Commentaire »

Georges Brassens aurait-il été « assez patriote » aux yeux de François Fillon ?

Posté par fantasio22 le 16 juillet 2011

Le poète aurait-il pu échapper à un procès pour « haute trahison » instruit par lUMP de 2011?

Le premier ministre du « corps  français traditionnel«  [se rappeler Gérard Longuet parlant de Malek Boutih (*) ], le bien nommé « François-le-Français » , se serait probablement occupé de son cas personnellement

fillon.jpg         brassensgif.gif

 

«  Le jour du 14 Juillet
Je reste dans mon lit douillet.
La musique qui marche au pas
Cela ne me regarde pas.
Je ne fais pourtant de mal à personne
En n’écoutant pas le clairon qui sonne.
Mais les braves gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux
« 

(La mauvaise réputation)

brassensgif.gif

 » Maudits soient ces enfants de leur mère patrie
Empalés une fois pour toutes sur leur clocher
Qui vous montrent leurs tours leurs musées leur mairie
Vous font voir du pays natal jusqu’à loucher
Qu’ils sortent de Paris ou de Rome ou de Sète
Ou du diable vauvert ou de Zanzibar
Ou même de Montcuq il s’en flattent mazette
Les imbéciles heureux qui sont nés quelque part
« 

(La ballade des gens qui sont nés quelque part)

brassensgif.gif

 

(*) Gérard Longuet, le patron des sénateurs UMP, a déclenché une polémique, mercredi 10 mars, en jugeant préférable de nommer à la Halde quelqu’un du « corps français traditionnel » plutôt que le socialiste Malek Boutih. M. Boutih est « un homme de grande qualité mais ce n’est pas le bon personnage » pour présider la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité, a déclaré le patron des sénateurs UMP, invité de « Questions d’Info LCP-France Info-AFP« . A la question de savoir pourquoi M. Boutih ne correspondait pas, à ses yeux, au poste, il a répondu : « Parce qu’il vaut mieux que ce soit le corps français traditionnel qui se sente responsable de l’accueil de tous nos compatriotes. Si vous voulez, les vieux Bretons et les vieux Lorrains – qui sont d’ailleurs en général italiens ou marocains – doivent faire l’effort sur eux-mêmes de s’ouvrir à l’extérieur. » « Si vous mettez quelqu’un de symbolique, extérieur, vous risquez de rater l’opération », a insisté M. Longuet.

(source: « Le Monde » du 10/03/10)

 

fillon.gif

 

 » L’état d’une démocratie se mesure d’abord à la qualité de son débat public, à la liberté d’esprit qu’il y règne, à la capacité de ses dirigeants à oser et à assumer de réelles confrontations. Le torrent de boue soulevé par les propos plutôt anodins d’Eva Joly sur le 14 Juillet en dit long sur les régressions françaises après quatre ans de sarkozysme. Non contente d’avoir balayé un rival trop sûr de lui, la candidate officielle des écologistes a réussi, le jour de la fête nationale, une entrée en fanfare dans la campagne : osant affirmer préférer un défilé citoyen à une parade militaire – quelle audace ! -, elle a réveillé les pires démons. Eva Joly ? «Pas Française !», a tranché en substance un François Fillon que l’on a connu plus inspiré et qui a décroché, hier, la palme de l’indécence en s’aventurant sur le terrain de la binationalité. Pour les ténors de l’UMP, cette «dame» incarne «l’anti-France» et «l’esprit munichois». Elle «insulte», selon les mots d’Henri Guaino, conseiller du président de la République, «tous ceux qui depuis des siècles meurent pour ce pays». On demeure interdit devant tant d’outrance, d’intolérance et d’arguments nauséabonds.

Même à gauche, plusieurs candidats socialistes – Manuel Valls et Ségolène Royal en tête – n’ont pas perdu de temps pour prendre leurs distances avec «l’extrémiste Joly» qui a manifestement franchi les limites du «politiquement correct» que souhaite imposer une certaine gauche. D’autres se sont réfugiés dans un silence gêné et peu glorieux.

La qualité du débat public dans notre pays a atteint la cote d’alerte. C’est le mérite paradoxal d’Eva Joly, fausse ingénue de la politique française, que de l’avoir démontré, en trois petites phrases.« 

Vincent Giret (dans Libération)

 

 

Publié dans France | Pas de Commentaire »

Débat sur un sujet tabou: « les Français sont-ils des veaux? »

Posté par fantasio22 le 2 juillet 2011

Aaarrrrgggghhhh!!!! Je rêêêêêvvvveee!!!!! France 2 diffuse en direct le mariage entre Albert (de l’A.S. Monaco, je crois…) et sa « chérie d’amour » !!!!!!! (4 heures 06 minutes de direct non-stop sur le service public, office religieux intégral compris!!!).

TF1, pour sa part n’en diffuse (tristement) que 3H50… (Et Nicolas Sarkozy qui trouvait que France 2 devait davantage se différencier de TF1... Au vu du résultat, on sent le gars qui a bien bosséIl ne sera pas venu pour rien…)

J’en reste sans voix!!!

francetelevision.jpg   monaco1.jpg   francetelevision.jpg

On peut être rassuré: le service public de télévision est bien gardé… Le général de Gaulle disait que les Français étaient « des veaux », mais on ne m’ôtera pas de l’idée qu’on les aide un tout petit peu à rester au top-niveau des veaux… (ça frise même le dopage).

Merci, Marie Drucker… Merci, Stéphane Bern… Grâce à vous, au moins,  je sais pourquoi je paie une redevance télévisuelle…

Surtout, vous revenez quand vous voulez… (un petit archiduc de derrière les fagots? un émir du Qatar qui célèbre sa dixième épouse? une quelconque »altesse sérénissime » ou autre « lumineuse majesté »? Nous, on sera toujours là, fidèles au rendez-vous, pour rêver avec vous derrière le poste de télévision, avec notre « temps de cerveau disponible », et pour partager ensemble de grands moments d’éducation populaire..).

 

berndrucker.jpg       francetelevision.jpg   pfimlin.jpg

Publié dans France, Monde | Pas de Commentaire »

Education nationale: c’est vrai que le niveau baisse!

Posté par fantasio22 le 8 juin 2011

Image de prévisualisation YouTube

 

Corrigé, à l’attention de Monsieur Chatel:

 

« si 10 objets coûtent 22€, combien coûtent 15 objets? »

 

10 objets => 22€     

5 objets => 22:2 = 11€

15 objets   => 22€ + 11€ = 33€

 

dico.gif

élite (définition): Groupe de personnes d’une société le plus distingué par ses qualités.

 

On est pas dans la m….!!!!!

 

Twist à Saint-Brieuc

 

Publié dans France | 2 Commentaires »

12345...9
 

moiosu |
SpotReport44 |
Actualités et Sondage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'envers du décor
| meteojerem
| La Fontaine de Maintenon