• « La politique touche à tout et tout touche à la politique. Dire qu’on ne fait pas de politique, c’est avouer que l’on n’a pas le désir de vivre. »

    « La politique touche à tout et tout touche à la politique. Dire qu’on ne fait pas de politique, c’est avouer que l’on n’a pas le désir de vivre. »

  • Ruben Um Nyobè

  • Accueil
  • > France
  • > Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil… (ou le JT de J.P. Pernaut sur TF1)

Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil… (ou le JT de J.P. Pernaut sur TF1)

Posté par fantasio22 le 29 juillet 2011

« (…) Vouloir s’informer sans effort est une illusion qui relève du mythe publicitaire plutôt que de la mobilisation civique. S’informer fatigue, et c’est à ce prix que le citoyen acquiert le droit de participer intelligemment à la vie démocratique. »

(Ignacio Ramonet: « La tyrannie de la communication »)

 

Image de prévisualisation YouTube

 

«  Mi-juillet, Bastien Hugues décryptait pour Rue89 la rançon du succès du JT de Jean-Pierre Pernaut. Ce sont les sempiternels reportages cartes postales, le vocabulaire positif et l’air débonnaire du présentateur qui rassurent les téléspectateurs.

Une stratégie que le journaliste a mis en lumière de manière flagrante dans un montage posté sur le site de partage de vidéos YouTube. La vidéo est désormais impossible à visionner après que TF1 en a exigé le retrait.

[apparemment, quelqu'un a  réussi à reposter la vidéo sur You Tube, où elle est actuellement de nouveau visible...]

Pour ceux qui n’ont pas encore pu visionner la prose redondante de « JPP », il n’est pas encore trop tard : la vidéo est toujours disponible sur Dailymotion, qui n’a pas encore privé les internautes de ce montage qui redonne le sourire. (Voir la vidéo) «  [source: Rue 89]

lire l’article complet de Rue 89:

 http://www.rue89.com/tele89/2011/07/28/le-montage-des-jt-de-pernaut-gene-tf1-youtube-retire-la-video-215891

tyrannie.jpg    pernaut13h.jpg

Deux autres extraits de l’ouvrage d’Ignacio Ramonet (« La tyrannie de la communication »):

« La télépoubelle, qui s’intéresse plus au local qu’à l’international, aux individus plus qu’aux groupes, davantage au destin personnel qu’aux destinées collectives, et qui cherche à produire un effet de miroir et d’identification chez le téléspectateur, exerce une grande influence sur le contenu des journaux télévisés. L’objet principal de ces derniers demeure, théoriquement, le monde extérieur. Il n’est qu’à voir les emblématiques génériques ou décors de la plupart des téléjournaux, qui représentent presque toujours une mappemonde ou un globe terrestre. « 

« (…) Cela est confirmé en France par le journal de 13 heures de TF1, présenté par Jean-Pierre Pernaut et regardé chaque jour par plus de 7 millions de téléspectateurs. Il donne la priorité à la météo, aux faits divers, aux problèmes concrets des gens, et néglige l’international. « Le 13 heures – dit son présentateur – est le journal des Français, qui s’adresse en priorité aux Français et qui donne de l’information en priorité française… (1) ». En fait, analyse François Jost, professeur à l’université Paris-III, « c’est le journal de la vox populi. Il s’agit moins d’informer que de répondre aux attentes du public, de rejoindre l’opinion majoritaire, et donc de faire l’audience la plus large possible. (…) Ce n’est pas de l’information, c’est de la confirmation. »"

(1) Télérama, 9 décembre 1998

Laisser un commentaire

 

moiosu |
SpotReport44 |
Actualités et Sondage |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'envers du décor
| meteojerem
| La Fontaine de Maintenon